Top Ad

DES MILLIONS DE DOLLARS RECLAMES POUR LES ARTISTES MUSICIENS. SOCODA : VERCKYS KIAMUANGANA ET NYOKA LONGO CHEZ BADIBANGA !

Écrit par 
Publié dans CULTURE
jeudi, 02 mars 2017 14:30
Recevant Verckys Kiamuangana et Jossart Nyoka Longo et le Premier ministre Samy Badibanga Recevant Verckys Kiamuangana et Jossart Nyoka Longo et le Premier ministre Samy Badibanga www.sudexpressmedia.info

Une commission sera instituée pour statuer sur les doléances des musiciens, telles que formulées par ces deux émissaires   auprès de l’actuel Premier Ministre, Samy  Badibanga Ntita, au vu du dossier complet en sa possession, depuis ce mercredi 1er mars 2017.  Déjà, les deux parties ont convenu d’y travailler laborieusement dans la perspective d’une solution appropriée.  Dans cette édition, il  y a lieu de cerner, ici,  les aspects détaillés de cette audience qui   place ainsi,  le gouvernement devant ses responsabilités.  Il est question d’aider la Socoda à rentrer dans ses droits d’auteurs  vis-à-vis de certaines chaînes de télévisions, des  radios et de  quelques sociétés des télécommunications, à l’instar de Vodacom et  Airtel. Ces deux dernières, selon Nyoka et Kiamuangana, doivent respectivement,   35 et 28 millions de dollars américains. Ils dénoncent également les interférences de la Fédération des Entreprises du Congo qui, curieusement, demande à ces deux sociétés-là,  de ne pas payer les droits, pourtant,  dus  à la Socoda. Ils en appellent à l’intervention du gouvernement, pour débloquer  cette  situation.

Recevant Verckys Kiamuangana et Jossart Nyoka Longo : le Premier ministre Samy Badibanga au chevet de la Socoda

Le Premier ministre Samy Badibanga Ntita, a accordé ce mercredi 1er  mars 2017, une audience aux ténors de la Société Congolaise des Droits d'Auteurs et Droits Voisins, Socoda, les artistes musiciens Verckys Kiamuangana Mateta et Jossart Nyoka Longo, respectivement Président du Conseil d'Administration et Administrateur.  Verckys Kiamuangana et Jossart Nyoka Longo ont plaidé,  au nom de tous les artistes confondus, en faveur d'une action gouvernementale efficace afin de redresser les comptes de la Société Congolaise des Droits d'Auteurs et Droits voisins à travers la facilitation de la perception des droits d'auteurs auprès des assujettis.

En effet, précise le patron de Zaïko Langa Langa, le rôle de la Socoda est de percevoir et de répartir les droits d'auteurs. «Il se fait que nos assujettis,  ne nous rendent pas service et nous sommes venus chercher l'intervention du Gouvernement pour que nous rentrions dans nos droits, afin de nous permettre de nous prendre en charge en cas de problème, maladie ou décès», a déclaré M. Kiamuangana à la presse à l’issue de l’audience.

Complétant son président, Jossart Nyoka Longo est monté au créneau pour dénoncer l'attitude de certains acteurs qui dévastent le secteur. "Il y a la Fédération des entreprises qui demande à nos assujettis de ne pas payer des droits à l'instar de Vodacom", rappelle-t-il.

A en croire Verckys Kyamuangana, ce sont près de 35 millions de dollars américains que doit la société des télécoms à la structure qu'il dirige. Il faut ajouter à la liste de ces créanciers, les chaînes de télévisions, de radio ou encore,  Airtel qui doit quelque  28 millions de dollars américains. Tous, ne respectent pas leurs obligations en termes de paiement des droits d'auteurs, se plaint-t-il. Ce qui constitue un manque à gagner pour les artistes congolais. D'où, le recours au Gouvernement pour solliciter une intervention du Premier ministre pour une solution à l'amiable.

Quant à leur entretien avec le Chef du Gouvernement, les deux représentants des artistes ont été unanimes, ''Le Premier ministre s'est montré particulièrement,  attentif aux doléances que nous lui avons soumises. Il a promis de mettre en place une commission pour statuer sur la situation''.

Pour rappel, la Société des Droits d'Auteurs et Droits Voisins a été mise en place en 2011 en remplacement de la Soneca, liquidée. Elle est donc,  à ce jour,  la seule organisation reconnue par la législation congolaise chargée de l’exploitation, la perception et la distribution des droits d’auteurs, droits voisins, droits connexes ainsi que la défense des droits patrimoniaux.

Précédemment dirigée par Jacques Mondonga à sa création,  le 18 mars 2011, c'est depuis 2013 que Verckys Kiamuanga préside aux  destinées de cette structure.

 

 

 

Dernière modification le jeudi, 02 mars 2017 14:41

LES PLUS LUS

Sidebar Ad 2

REVUE DE LA PRESSE

REVUE DE PRESSE DU 19 SEPTEMBRE 2017

REVUE DE PRESSE DU 19 SEPTEMBRE 2017

L’arrivée du président Kabila à Kananga dans le cadre de la conférence sur la paix aux Kasaï est l’u...

Sidebar Ad 3

VOTRE PUBLICITE

 

Enregistrer

Enregistrer

SIEGE SOCIAL

Siège de Sud Express

International 706-40,

Immeuble Kanta Services

1er Niveau, 14e Rue Kinshasa Limete

Contacts:

DIRECTION GÉNÉRALE

Téléphone   :

+243 994727299

+243 848422312

Dans l’espace médiatique national, l’information devient de plus en plus subjective. La presse congolaise se comporte parfois en caisse de résonnance des tendances politiques ou des pouvoirs financiers pour sa survie. Sud Express International veut se démarquer par la diffusion d’une information crédible, impartiale, plurielle, équilibrée bref au ton neutre et non partisan. Ce groupe de presse de droit congolais traite les informations utiles à la société et en temps réel.

Direction commerciale marketing

+ 243) 997405136  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

RESTONS CONNECTES ! POUR RECEVOIR LES INFORMATIONS DE VOTRE VILLE COMME VOUS LE SOUHAITEZ, ABONNEZ-VOUS A NOS RESEAUX SOCIAUX

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Partenaire  

Enregistrer

Enregistrer

JoomShaper