Top Ad

165 ONGS RECLAMENT UNE ENQUETE INTERNATIONALE INDEPENDANTE AU KASAI

Écrit par 
Publié dans GRAND KASAÏ
dimanche, 30 avril 2017 14:38

 

 La situation sécuritaire dans l’ensemble de l’espace kasaïen préoccupe au plus haut niveau la population congolaise. Des organisations politiques et sociales sont également concernées par ces violences. C’est donc dans ce contexte que 165 organisations de la société civile et de défense des droits de l’homme appellent à une enquête internationale indépendante sur les violations massives des droits de l’homme dans les provinces.

 

Même si la grande majorité de la population partage cette préoccupation, il n’en demeure pas moins que les Ongs perdent de plus en plus leur crédibilité face aux affirmations gratuites. C’est le cas, des armes dont on aurait distribué à Tshikapa pour exterminer une partie de la population. Mais aucune ONG ne précise où a-t-on vu ces armes.

 

Dans une véritable diatribe distribuée par les médias de la haine. Aucune Ong ne déplore l’exécution des innocents par les éléments de Kamwena Nsapu aussi bien à Luebo, Ilebo notamment à Mayimbi dans le secteur Sud Banga et Tshikapa particulièrement à Kamonia.  Nous devons condamner les violences d’où qu’elles viennent. Tous ceux qui vivent dans la province, ressortissant de n’importe quelle province de ce pays, ont droit à une protection explique Théo Kazadi, député national élu de Tshikapa sur les antennes de Radio Okapi. Il a condamné avec véhémence, les velléités tribalistes dont font montre certaines Ong. Plusieurs députés se sont exprimés sur ce point condamnant des propos xénophobes ainsi que l’incapacité et l’incompétence du chef de l’Exécutif face à la crise. Lui-même devenu partisan dans son action. Incitant les ONG pro-Kamuina Nsapu de créer la zizanie dans l’opinion publique. Le Gouvernement pense bien régler son cas le moment venu.

 

Si l’Ong ACAJ  se dit satisfaite de la  déclaration du bureau du procureur et de la Cour pénale internationale, il y a quelques semaines, faisant savoir qu’ils se réservaient le droit d’enquêter sur ces peuples. Il y a lieu d’appeler les ONG d’être plus impartial explique la classe politique des provinces du Kasai.

 

Dernière modification le dimanche, 30 avril 2017 14:57

LES PLUS LUS

Sidebar Ad 2

REVUE DE LA PRESSE

REVUE DE PRESSE DU 19 SEPTEMBRE 2017

REVUE DE PRESSE DU 19 SEPTEMBRE 2017

L’arrivée du président Kabila à Kananga dans le cadre de la conférence sur la paix aux Kasaï est l’u...

Sidebar Ad 3

VOTRE PUBLICITE

 

Enregistrer

Enregistrer

SIEGE SOCIAL

Siège de Sud Express

International 706-40,

Immeuble Kanta Services

1er Niveau, 14e Rue Kinshasa Limete

Contacts:

DIRECTION GÉNÉRALE

Téléphone   :

+243 994727299

+243 848422312

Dans l’espace médiatique national, l’information devient de plus en plus subjective. La presse congolaise se comporte parfois en caisse de résonnance des tendances politiques ou des pouvoirs financiers pour sa survie. Sud Express International veut se démarquer par la diffusion d’une information crédible, impartiale, plurielle, équilibrée bref au ton neutre et non partisan. Ce groupe de presse de droit congolais traite les informations utiles à la société et en temps réel.

Direction commerciale marketing

+ 243) 997405136  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

RESTONS CONNECTES ! POUR RECEVOIR LES INFORMATIONS DE VOTRE VILLE COMME VOUS LE SOUHAITEZ, ABONNEZ-VOUS A NOS RESEAUX SOCIAUX

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Partenaire  

Enregistrer

Enregistrer

JoomShaper