Top Ad

REVUE DE PRESSE DU 17 MAI 2017

Écrit par 
Publié dans REVUE DE LA PRESSE
mercredi, 17 mai 2017 18:53

L’Agence France Presse affirme que le nouveau gouvernement congolais a été investi dans le chahut par le Parlement, mardi 16 mai. La plénière a débuté sur fond de contestation et a vu les membres du Regroupement des députés du rassemblement (RDR) quitter la salle quand le nouveau Premier ministre, Bruno Tshibala, a pris la parole.

L’Afp note que les membres du Regroupement des députés du Rassemblement (RDR) sont passés à l'attaque. Ces élus de l'opposition la plus radicale ont recouru aux sifflets et aux vuvuzelas pour perturber la plénière, mécontents du rejet de leur motion par laquelle ils avaient demandé à l'Assemblée nationale d'éconduire le Premier ministre, Bruno Tshibala. Selon eux, ce dernier a été nommé en violation de l'accord du 31 décembre.

Pour la Prospérité, cinq raisons justifient leur position. Et, à l’occasion de la plénière d’investiture de l’homme aux lunettes noires et toute son équipe, ils ont manifesté leur désapprobation pour les crier haut et fort. D’abord, par une motion, puis des sifflements des Vuvuzelas et, enfin, par un message dument coulé dans un document remis à la presse. Dans ce dernier, avec clarté, le tout nouveau regroupement parlementaire d’élus appartenant au Rassemblement/Limete dévoile des poignants arguments qui motivent le désaveu de ce qui s’est passé le mardi 16 mai 2017 à l’Assemblée Nationale. Primo, avance ce groupe, Bruno Tshibala a été nommé en violation de la lettre et de l’esprit de l’Accord du 31 décembre 2016. Secundo, l’arrangement particulier n’a toujours pas été signé. Tertio, cette investiture aggrave la crise au lieu de la régler. Quarto, l’actuel chef du Gouvernement est contesté de toute part. Quinto, la désignation de Bruno Tshibala ‘’en violation de l’Accord de la Saint Sylvestre ‘’ éloigne le pays de la perspective de l’organisation des élections en 2017. Voilà, in globo, les grandes lignes.

La Radio Onusienne met à sa une la déclaration du le ministre de la Justice Alexis Thambwe Mwamba. Ce dernier  accuse les adeptes du député Ne Muanda Nsemi d’avoir organisé ce mercredi 17 mai à la prison centrale de Makala, son évasion. Par la même occasion, indique le ministre de la Justice, plusieurs détenus se sont aussi évadés.
 
«Les miliciens de Ne Muanda Nsemi ont organisé une attaque de la prison. Plusieurs parmi eux avaient des armes de guerre et ils ont réussi à faire évader Ne Muanda Nsemi  et plusieurs  prisonniers. Il y a eu un échange  des tirs avec la police qui est commise à la surveillance de la prison. Plusieurs prisonniers sont dans la nature», explique Alexis Thambwe Mwamba.
 
Le ministre de la justice ajoute que cette attaque a occasionné plusieurs décès tant du côté des prisonniers que des gardiens. Mais il s’abstient d’avancer des chiffres pour ne « pas obstruer l’enquête », argumente-t-il.  

FRANCE: LE GOUVERNEMENT EST EN PLACE

L’Afp note Emmanuel Macron, le tout nouveau président français,  a nommé ce mercredi le premier gouvernement de son quinquennat. Il s’agit d’ une équipe paritaire de 18 ministres, issus de la gauche, de la droite, du centre et de la société civile, qui sera pilotée par Edouard Philippe, venu de la droite modérée.

Le Président français, Emmanuel Macron, qui a fait campagne sur le thème du renouvellement politique, a choisi une équipe comptant cinq ministres issus du centre et de la droite et cinq autres issues de la gauche, dont deux qui faisaient partie du gouvernement sortant.

Ce gouvernement est constitué des ministres issus de la gauche à la droite en passant par le centre. Le ministre socialiste sortant de la Défense Jean-Yves Le Drian reste au gouvernement comme "ministre de l'Europe et des Affaires étrangères". Une ministre aux Affaires européennes, la centriste Marielle de Sarnez, a également été

 

 

 

 

 

 

Dernière modification le mercredi, 17 mai 2017 19:05

REVUE DE LA PRESSE

LA REVUE DE PRESSE

LA REVUE DE PRESSE

Forum des As titre : 10eme session de la commission nationale mixte rsa-rdc a pretoria. zuma et kabi...

Sidebar Ad 2

LES PLUS LUS

Sidebar Ad 3

VOTRE PUBLICITE

 

Enregistrer

Enregistrer

SIEGE SOCIAL

Siège de Sud Express

International 706-40,

Immeuble Kanta Services

1er Niveau, 14e Rue Kinshasa Limete

Contacts:

DIRECTION GÉNÉRALE

Téléphone   :

+243 994727299

+243 848422312

Dans l’espace médiatique national, l’information devient de plus en plus subjective. La presse congolaise se comporte parfois en caisse de résonnance des tendances politiques ou des pouvoirs financiers pour sa survie. Sud Express International veut se démarquer par la diffusion d’une information crédible, impartiale, plurielle, équilibrée bref au ton neutre et non partisan. Ce groupe de presse de droit congolais traite les informations utiles à la société et en temps réel.

Direction commerciale marketing

+ 243) 997405136  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

RESTONS CONNECTES ! POUR RECEVOIR LES INFORMATIONS DE VOTRE VILLE COMME VOUS LE SOUHAITEZ, ABONNEZ-VOUS A NOS RESEAUX SOCIAUX

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Partenaire  

Enregistrer

Enregistrer

JoomShaper