Top Ad

LE PROCES DES DEUX PRESUMES ASSASSINS DES EXPERTS DE L’ONU RENVOYE

Écrit par 
Publié dans RDC
lundi, 05 juin 2017 17:09

L’auditorat militaire de la garnison de Kananga a renvoyé au 12 juin le procès des présumés assassins de deux experts de l’ONU. Le procès s’est ouvert alors que le Ministère public réclamait le report de l’audience prévue ce 5 juin.

Les deux présumés assassins, Evariste Ilunga (élève, âgé de 16 ans) et Mbayi Kabasele âgé de 30 ans, ont comparu et sont poursuivis pour "crime de guerre par meurtre, crime de guerre par mutilation, terrorisme, participation à un mouvement insurrectionnel", a-t-il expliqué.

Me Trésor Kabangu, avocat de ces deux présumés assassins des experts de l’ONU  a souhaité que ce procès soit un combat loyal. La défense a estimé que la détention de ce deux prévenus était irregulière.

Selon l’Agence France presse, " L'Américain Michael Sharp et la Suédo-chilienne Zaida Catalan, deux experts missionnés par le secrétaire général de l'ONU pour enquêter sur les violences dans la province du Kasaï-central, secouée par la rébellion de Kamwina Nsapu, chef traditionnel tué en août 2016 lors d'une opération militaire, avaient été enlevés le 12 mars et leurs corps retrouvés 16 jours plus tard dans une fosse commune. Mme Catalan a été décapitée et sa tête n'a pas été retrouvée.

Depuis septembre 2016, la région du Kasaï est secouée par la rébellion de Kamwina Nsapu, chef traditionnel tué en août lors d'une opération militaire après s'être révolté contre les autorités de Kinshasa.

Michael Sharp et Zaida Catalan faisaient partie d'un groupe d'experts qui enquêtaient sur une quarantaine de fosses communes découvertes dans la région.

Selon l'ONU, ces violences ont fait plus de 400 morts et causé le déplacement de 1,3 million de personnes.

Le 1er juin, plusieurs ONG congolaises et internationales ont appelé le Conseil des droits de l'homme de l'ONU à lancer une enquête internationale sur ces violences meurtrières.

Ce procès s'est ouvert, 48 heures après le séjour du président Joseph Kabila au Kasaï, sa première visite officielle dans la région, huit mois après l'éclatement des violences.

Dernière modification le lundi, 05 juin 2017 17:16

REVUE DE LA PRESSE

REVUE DE PRESSE DU 23 JUIN 2017

REVUE DE PRESSE DU 23 JUIN 2017

La Radio onusienne annonce l’adoption ce vendredi 23 juin à Genève, une résolution qui demande au Ha...

Sidebar Ad 2

LES PLUS LUS

Sidebar Ad 3

VOTRE PUBLICITE

 

Enregistrer

Enregistrer

SIEGE SOCIAL

Siège de Sud Express

International 706-40,

Immeuble Kanta Services

1er Niveau, 14e Rue Kinshasa Limete

Contacts:

DIRECTION GÉNÉRALE

Téléphone   :

+243 994727299

+243 848422312

Dans l’espace médiatique national, l’information devient de plus en plus subjective. La presse congolaise se comporte parfois en caisse de résonnance des tendances politiques ou des pouvoirs financiers pour sa survie. Sud Express International veut se démarquer par la diffusion d’une information crédible, impartiale, plurielle, équilibrée bref au ton neutre et non partisan. Ce groupe de presse de droit congolais traite les informations utiles à la société et en temps réel.

Direction commerciale marketing

+ 243) 997405136  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

RESTONS CONNECTES ! POUR RECEVOIR LES INFORMATIONS DE VOTRE VILLE COMME VOUS LE SOUHAITEZ, ABONNEZ-VOUS A NOS RESEAUX SOCIAUX

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Partenaire  

Enregistrer

Enregistrer

JoomShaper