Top Ad

FORMATION GOUVERNEMENTS PROVINCIAUX : MARC MANYANGA PROTEGE LE KASAI

Écrit par 
Publié dans GRAND KASAÏ
samedi, 23 avril 2016 13:38
Manyanga, alors Commissaire spécial de la nouvelle province du Kasaï, lors de la remise et reprise avec Alex Kande, gouverneur de l'ancienne province du Kasaï Occidental. Manyanga, alors Commissaire spécial de la nouvelle province du Kasaï, lors de la remise et reprise avec Alex Kande, gouverneur de l'ancienne province du Kasaï Occidental. www.sudexpressmedia.info

La répartition des postes ministériels des gouvernements provinciaux, au sein de la Majorité présidentielle, a pris fin ce weekend à Kinshasa. L’hôtel du Fleuve, Kempisky hôtel, a vu défiler tous les gouverneurs de nouvelles provinces y compris ceux des anciennes provinces. Elles attendent, la semaine prochaine, la publication de nouveaux gouvernements provinciaux. « En tout cas, tout ou presque, est au point » affirme l’entourage du Secrétaire général de la MP.

Chaque gouvernement provincial compte, au terme de la loi fondamentale, dix ministres provinciaux. La répartition n’a pas été aussi facile face à la gourmandise de certains partis politiques qui veulent tout avoir et partout. Si dans certaines provinces, les choses étaient faciles, il ne l’a pas été facile au Gouverneur du Kasaï de faire accepter son schéma.

Pour Marc Manyanga Ndambo, face à la modicité des ressources financières, le Gouvernement peut être composé de 5 ou tout au plus 6 ministres provinciaux. Et donc, il n’est pas question de former un gouvernement avec un nombre important des ministères. Les ressources disponibles sont destinées à la construction de la province.

Julien Paluku, Gouverneur du Nord Kivu,  qui faisait le point sur la rencontre entre les gouverneurs et le ministre de l’Intérieur, à l’immeuble intelligent (ndlr : siège du Gouvernement)  n’avait fait aucune allusion aux passes d’armes au sein du Bureau politique de la Majorité. A la base : cette volonté politique inébranlable du Gouverneur Alex  Kande Mupompa d’étendre son influence jusqu’aux confins de la nouvelle province du Kasaï. Pourquoi veut-il absolument avoir des postes au sein du Gouvernement de la province sœur ? Pourquoi le débat se cristallise-t-il que sur ce point ? S’interrogent la plupart des participants.

Un Marc Manyanga difficile

Le Secrétaire général adjoint de la MP, Joseph Kokoniangi, s’est déclaré un peu impuissant pour convaincre le tout nouveau gouverneur du Kasaï Marc Manyanga. « Aza matata (il est difficile à gérer en français) » conclut-il.   Il existe deux provinces démembrées du Kasaï Occidental. « Elles sont distinctes », soutient un membre du Bureau politique. Il n’est donc pas question que l’une puisse régenter l’autre quoi qu’il en coûte.

« L’extension du pouvoir du chef de l’Exécutif du Kasaï Central n’aura donc pas lieu », explique une autre source face à l’imperturbable Marc Manyanga Marc. Au fait, selon plusieurs sources crédibles, Alex Kande défend les intérêts politiques du député national Tshimanga, un autre élu de Tshikapa. Nombreux sont ceux qui ne partagent pas avec sa vision politique. Ses frères affirment qu’il  est entrain de faire une fausse route. Il est parmi ceux qui ont créé une association tribalo-ethnique dont ses propres frères contestent l’existence.

Un autre membre du Bureau politique de la Majorité, qui a requis l’anonymat, explique à Sud  Express International que le chef du CAC, Alex Kande Mupompa,  ne va pas par le dos de la cuillère. Parce qu’il s’agit d’une demande, pourquoi ne pas être humble au lieu d’être intransigeant. Il a exigé deux postes ministériels en faveur de son parti, le CAC, représenté par deux députés à l’Assemblée provinciale.

Penser au-delà des intérêts partisans

Alors que le Secrétaire général de la MP, Aubin Minaku, avait déjà affirmé que le dossier de la formation du gouvernement provincial du Kasaï était clos, Alex Kande est revenu  à la charge : Monsieur le Président, le débat sur l’obtention de deux postes ministériels pour mon parti n’est pas réglé ? Un moment de silence, puis le Président de l’Assemblée reprend la parole et déclare : je suppose que nous avons clos cette discussion. Puis le Gouverneur du Nord Kivu apporte son soutien à Kande puis un autre…

« Le Gouverneur du Kasaï, lui, Marc Manyang Ndambo, n’a toujours pas réagi », explique encore, la même source. Silence…longue réflexion…pendant ce temps,  Kande est convaincu qu’il trouvera gain de cause dans cette passe d’armes qui datent depuis 72h00. Le chef de la nouvelle province du Kasaï reste sans doute imperturbable sur la question de confier un ministère au parti de Kande.

Marc Manyanga prend la parole et affirme devant ses pairs, qu’il travaille pour l’unité de la province : « Et sur 9 députés que compte ce qu’il qualifie de l’espace luluaphone, 8 travaillent en parfaite collaboration avec moi. Un seul député travaille avec l’Honorable Tshimanga. Voulez-vous que je  dise que ce sont eux qui s’opposent ? » C’est par ces mots qui sonnent comme le point de non retour et une décision finale que se termine le débat. Et les gouvernements provinciaux sont ainsi attendus.

SUD EXPRESS INTERNATIONAL

Dernière modification le mercredi, 18 mai 2016 13:44

LES PLUS LUS

Sidebar Ad 2

REVUE DE LA PRESSE

REVUE DE PRESSE DU 19 SEPTEMBRE 2017

REVUE DE PRESSE DU 19 SEPTEMBRE 2017

L’arrivée du président Kabila à Kananga dans le cadre de la conférence sur la paix aux Kasaï est l’u...

Sidebar Ad 3

VOTRE PUBLICITE

 

Enregistrer

Enregistrer

SIEGE SOCIAL

Siège de Sud Express

International 706-40,

Immeuble Kanta Services

1er Niveau, 14e Rue Kinshasa Limete

Contacts:

DIRECTION GÉNÉRALE

Téléphone   :

+243 994727299

+243 848422312

Dans l’espace médiatique national, l’information devient de plus en plus subjective. La presse congolaise se comporte parfois en caisse de résonnance des tendances politiques ou des pouvoirs financiers pour sa survie. Sud Express International veut se démarquer par la diffusion d’une information crédible, impartiale, plurielle, équilibrée bref au ton neutre et non partisan. Ce groupe de presse de droit congolais traite les informations utiles à la société et en temps réel.

Direction commerciale marketing

+ 243) 997405136  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

RESTONS CONNECTES ! POUR RECEVOIR LES INFORMATIONS DE VOTRE VILLE COMME VOUS LE SOUHAITEZ, ABONNEZ-VOUS A NOS RESEAUX SOCIAUX

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Partenaire  

Enregistrer

Enregistrer

JoomShaper