Top Ad

BENI : DES MORTS DE TROP

Écrit par 
Publié dans RDC
lundi, 15 août 2016 12:13
Quand le chanteur congolo-français Youssoupha pleure pour Beni sur les réseaux sociaux. Quand le chanteur congolo-français Youssoupha pleure pour Beni sur les réseaux sociaux. www.sudexpressmedia.info

La population congolaise est en émoi suite aux derniers massacres de Beni. Des dizaines de personnes (40 personnes au dernier bilan) ont été tuées dans les attaques attribuées aux rebelles ougandais de l’ADF. Ils sont accusés d’avoir massacré, samedi 13 août, à la machette et à la hache, une quarantaine d’habitants du quartier Rwangoma (Beni-ville).

« Vers 17 heures (heure locale, ndlr), nous avons aperçu une colonne de ces rebelles ougandais se dirigeant vers Kasanga et Rwangoma (dans la commune de Behu, ndlr). Ils ont entamé leur sale besogne vers 18 heures en tuant au passage, à la machette et à la hache, des populations trouvées dehors et dans leurs habitations et même ceux qui revenaient de leurs champs », ont indiqué les témoins de cette « barbarie ».

Cette situation a poussé le gouvernement congolais a décrété trois jours de deuil national. « Sur instruction de M. le président de la République, le gouvernement décrète un deuil national de 3 jours prenant effet à partir de ce lundi 15 août. Les drapeaux seront mis en berne sur toute l’étendue du pays et les programmes des médias audiovisuels adaptés à la circonstance », a décidé le gouvernement dans le communiqué lu par Lambert Mende, porte-parole du gouvernement.

Le gouvernement a par la même occasion présenté ses condoléances aux familles et proches des victimes ainsi qu’à toute la population de Benu et du Nord-Kivu. Il a, toutefois, dénoncé l’insouciance de la communauté internationale dans cette situation qui s’apparente à celle du Nigéria, Mali et Cameroun.

« Nous déplorons que les FARDC soient les seules à affronter [ce groupe djihadiste] « dans l’indifférence de la communauté internationale, alors que ces actes ne diffèrent en rien de ceux signalés notamment au Nigéria, au Mali, au Cameroun ou hors du continent comme en France, en Belgique ou aux Etats-Unis d’Amérique », a regretté Lambert Mende.  

FK

Dernière modification le lundi, 15 août 2016 12:17

REVUE DE LA PRESSE

REVUE DE PRESSE DU 23 JUIN 2017

REVUE DE PRESSE DU 23 JUIN 2017

La Radio onusienne annonce l’adoption ce vendredi 23 juin à Genève, une résolution qui demande au Ha...

Sidebar Ad 2

LES PLUS LUS

Sidebar Ad 3

VOTRE PUBLICITE

 

Enregistrer

Enregistrer

SIEGE SOCIAL

Siège de Sud Express

International 706-40,

Immeuble Kanta Services

1er Niveau, 14e Rue Kinshasa Limete

Contacts:

DIRECTION GÉNÉRALE

Téléphone   :

+243 994727299

+243 848422312

Dans l’espace médiatique national, l’information devient de plus en plus subjective. La presse congolaise se comporte parfois en caisse de résonnance des tendances politiques ou des pouvoirs financiers pour sa survie. Sud Express International veut se démarquer par la diffusion d’une information crédible, impartiale, plurielle, équilibrée bref au ton neutre et non partisan. Ce groupe de presse de droit congolais traite les informations utiles à la société et en temps réel.

Direction commerciale marketing

+ 243) 997405136  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

RESTONS CONNECTES ! POUR RECEVOIR LES INFORMATIONS DE VOTRE VILLE COMME VOUS LE SOUHAITEZ, ABONNEZ-VOUS A NOS RESEAUX SOCIAUX

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Partenaire  

Enregistrer

Enregistrer

JoomShaper