Top Ad

KINSHASA: ANNULATION D’UN SIT-IN DEVANT LE SIEGE DE L’UNION AFRICAINE

Écrit par 
Publié dans KINSHASA
mercredi, 26 octobre 2016 15:14
Siège de l'Union africaine à Adis Abeba Siège de l'Union africaine à Adis Abeba afriqueexpress

Une coalition d'ONG et de mouvements citoyens congolais ont annulé mercredi un sit-in prévu devant le siège de l'Union africaine (UA) à Kinshasa, pour se conformer à l'interdiction de toute manifestation publique dans la capitale de la République démocratique du Congo.

Il n'y aura plus sit-in car le gouverneur ne l'a pas autorisé, a déclaré à l'AFP Carbone Beni wa Beya, un membre de l'organisation.

Fin septembre, les autorités ont interdit toute manifestation publique à caractère politique à Kinshasa, après les manifestations des 19 et 20 septembre qui avaient fait 53 morts, selon l'ONU.

Une centaine d'organisations de la société civile avaient appelé le peuple congolais à s'exprimer pacifiquement à travers le pays les 26 et 27 octobre devant les assemblées provinciales.

A Kinshasa, ces organisations avaient appelé à un sit-in devant le siège de l'UA pour exiger le départ du président congolais Joseph Kabila à l'issue de son mandat le 20 décembre.

Mardi, douze militants du mouvement citoyen Lutte pour le changement (Lucha) ont été interpellés à Kinshasa alors qu'ils tentaient de déposer un mémorandum au siège de l'UA, puis libérés après sept heures d'interrogatoire par la police.



A Goma, capitale de la province du Nord-Kivu (est), huit militants de Lucha ont été interpellés par la police alors qu'ils marchaient en file indienne sur la bordure de la route qui mène au siège local de la mission de l'ONU en RDC (Monusco), selon un correspondant de l'AFP.

Nous comptons y déposer un mémorandum pour dénoncer le coup d'état constitutionnel du dialogue, a déclaré à l'AFP un des manifestants.

Nous avons interpellé huit personnes qui troublaient l'ordre public, ils sont soumis à un interrogatoire par nos services spécialisés, a déclaré à l'AFP le chef de la police du Nord-Kivu.

La RDC traverse une crise politique depuis la réélection contestée de Joseph Kabila en 2011 à l'issue d'un scrutin marqué par des fraudes massives. Celle-ci est exacerbée par l'incapacité des autorités - volontaire, selon les détracteurs du chef de l'État - à organiser l'élection présidentielle avant la fin de l'année.


AFP

 

Dernière modification le mercredi, 26 octobre 2016 15:41

LES PLUS LUS

Sidebar Ad 2

REVUE DE LA PRESSE

REVUE DE PRESSE DU 20 OCTOBRE 2017

REVUE DE PRESSE DU 20 OCTOBRE 2017

La presse analyse l’incident Olengankoy à la veille de la visite de Nikki Haley.« CNS : Olenghankoy ...

Sidebar Ad 3

VOTRE PUBLICITE

 

Enregistrer

Enregistrer

SIEGE SOCIAL

Siège de Sud Express

International 706-40,

Immeuble Kanta Services

1er Niveau, 14e Rue Kinshasa Limete

Contacts:

DIRECTION GÉNÉRALE

Téléphone   :

+243 994727299

+243 848422312

Dans l’espace médiatique national, l’information devient de plus en plus subjective. La presse congolaise se comporte parfois en caisse de résonnance des tendances politiques ou des pouvoirs financiers pour sa survie. Sud Express International veut se démarquer par la diffusion d’une information crédible, impartiale, plurielle, équilibrée bref au ton neutre et non partisan. Ce groupe de presse de droit congolais traite les informations utiles à la société et en temps réel.

Direction commerciale marketing

+ 243) 997405136  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

RESTONS CONNECTES ! POUR RECEVOIR LES INFORMATIONS DE VOTRE VILLE COMME VOUS LE SOUHAITEZ, ABONNEZ-VOUS A NOS RESEAUX SOCIAUX

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Partenaire  

Enregistrer

Enregistrer

JoomShaper